Bourgogne

Situé à l’est de la France et doté d’un climat semi-continental, le vignoble bourguignon comprend 30 000 hectares dont 25 000 classés en AOC, plantés sur des sols argilo-calcaires. Il se subdivise en cinq régions, du nord au sud : le Chablisien (département de l’Yonne), la Côte de Nuits et la Côte de Beaune (Côte d’Or), la Côte Chalonnaise et le Mâconnais (Saône et Loire). Il produit 60% de vins blancs secs, 30% de rouges et 10% de vins effervescents (Crémant).

Les blancs de Bourgogne proviennent presque exclusivement du Chardonnay (à 90%), cépage grandiose aux arômes de miel, noisette, brioche, beurre frais et d’amandes grillées. Donnant des vins riches et équilibrés, il est à l’origine des grands Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault… Mais il existe également un autre cépage : l’Aligoté (pomme verte, citron), qui donne un vin d’une telle vivacité qu’on le consomme souvent en mélange avec de la crème de cassis (le Kir) lors des apéritifs.

BIO : 9% (ce qui équivaut à la moyenne nationale) des surfaces du vignoble sont aujourd’hui engagées (certifiées ou en conversion) en viticulture biologique (source : En magnum, juin 2016). Sur le plan géographique, c’est le Mâconnais (et dans une moindre mesure la Côte Chalonnaise) qui sont les chefs de file du bio en Bourgogne.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.