Sud-Est

Sur la pointe sud de l’hexagone, le Languedoc – qui s’étend sur trois départements (l’Aude, le Gard et l’Hérault) – est le plus vaste  des vignobles de France, avec ses 200 000 hectares de vigne. Beaucoup de vins de table, certes, mais aussi de nombreux vins de qualité, dont les AOC rassemblent 36 000 hectares.

Le Roussillon (25 000 hectares, dont 20 000 en AOC) est aujourd’hui intégré à l’appellation régionale Languedoc. Il s’en distingue par sa culture car il est installé pour l’essentiel dans la partie française de la Catalogne, qui coïncide pratiquement avec le département des Pyrénées-Orientales. C’est le plus méridional des vignobles de France. Dans le monde des vins mutés (vins doux naturels), le Roussillon assure à lui seul 80% de la production française.

Bénéficiant d’un climat méditerranéen ensoleillé (aux hivers doux et aux étés chauds et secs), il est très propice à la pratique de la viticulture bio ! Les sols sont variés : argilo-calcaires, schisteux, gréseux, molassiques ou alluvionnaires, leur seul trait commun étant leur caractère caillouteux.

La production de la région est de 85% de vins rouges et vins doux naturels, 15% de vins blancs secs et doux.

Les vins blancs y sont issus de nombreux cépages : Bourboulenc, Clairette, Chardonnay, Chenin, Grenache blanc, Maccabeu, Malvoisie, Marsanne, Roussanne, Viognier, etc. Appellations notoires : Corbières, Minervois, Faugères, Limoux (connu pour ses vins effervescents).

BIO : Premier vignoble de France en surfaces bio, il a quintuplé au cours des 10 dernières années, et compte aujourd’hui plus de 25 000 hectares certifiés bio ou en conversion (ce qui représente plus d’un tiers des surfaces bio de France), soit la superficie de toutes les AOC de Bourgogne !

Voici les 2 résultats